© DR
Arlette Farge
Bayard
Histoire
Historienne spécialisée dans le XVIIIe siècle, Arlette Farge, née en 1941, est actuellement directrice de recherche au CNRS et professeur à l’EHESS.
 
En préparant sa thèse sur le vol d’aliments à Paris au XVIIIe siècle, elle découvre les bas-fonds de la capitale et la misère à cette époque. Ce qui l’intéresse dans le Siècle des Lumières, c’est le peuple, dont le quotidien se raconte dans les archives judiciaires (Le Goût de l’archive, Seuil, 1989). Dans Le Bracelet de parchemin (Bayard, 2003), elle étudie les écrits retrouvés sur les noyés de la Seine, avant de tenter de faire entendre les voix du petit peuple dans son Essai pour une histoire des voix au XVIIIe siècle (Bayard, 2009). Avec son équipe de recherche du Groupe d’histoire des femmes, elle travaille sur les relations hommes-femmes et l’écriture de l’histoire. Arlette Farge participe régulièrement à l’émission "La Fabrique de l’Histoire", sur France Culture.
 
Elle est également jury pour le prix littéraire de la Porte Dorée.
 
« Les travaux d’Arlette Farge sont à l’histoire canonique ce que les mouvements actuels sont à la politique en parti. Par une attention aux détails, d’abord : non seulement aux gens de peu, mais aux « intensités faibles », aux palpitations insensibles, aux séquences brèves - celles, exactement, des pratiques. Par un souci des morts, ensuite : lorsqu’elle se penche sur les noyés du XVIIIème siècle ou sur l’autobiographie d’un précaire du XXème, retrouvée après son suicide, c’est à la fois avec une infinie précaution (ne pas faire parler les morts) et une forme de véhémence (refuser qu’on les enfouisse une seconde fois, et les exhumer) - quelque chose comme un enterrement politique. Par un traitement de l’émotion comme puissance, enfin : ne pas noyer les affects, ni les corps, dans l’eau froide du concept, avouer un « goût de l’archive », oser une écriture de l’histoire, au risque de la littérature. »

« Le siècle mineur », entretien avec Arlette Farge par Stany Grelet et Philippe Mangeot, in revue Vacarme n°15, printemps 2001.

  • Mairie de Paris
  • CNL
  • Sofia
  • Copie Privée
  • Ile de France