Atelier jeune public

La forme d’une ville

La forme d’une ville

 

"Habiter une ville, c’est y tisser par ses allées et venues journalières, un lacis de parcours très généralement articulés autour de quelques axes directeurs" nous propose Julien Gracq dans La forme d’une ville*, auteur auquel notre festival a choisi de rendre hommage en lui empruntant ce titre lumineux. Fidèles à notre identité et notre esprit d’ouverture, nous avons pensé cette deuxième édition du Festival Esprits Libres comme une déambulation entre les disciplines, une promenade dans les jardins du savoir et la promesse de belles haltes en compagnie des auteurs qui nous font l’amitié de leur présence. 
En 2030, c’est-à-dire demain, plus de 80% des habitants de la planète habitera en milieu urbain. Des villes poussent quasiment du jour au lendemain au milieu du désert. L’espace physique de la ville semble en mutation permanente. Qu’en est-il du regard que nous portons sur elle ? À l’heure où la ville et l’urbain font l’objet, dans tous les domaines d’une abondante production écrite, le Festival Esprits Libres a choisi de donner à penser la ville pour mieux la vivre, d’offrir un lieu de discussions, d’échanges et de connaissances pour tous, in fine de recréer un peu de cette urbanité si précieuse.
 
* Editions José Corti, 1985.

 

×